Agenda 21

Naissance du concept de l’Agenda 21

Ce terme est issu du Sommet de la Terre organisé en 1992 à Rio en présence de 150 Etats membres de l’Organisation des Nations Unies et des Organismes Non Gouvernementaux, (www.ecologie.gouv.fr/IMG/agenda21/textes/rio.html ). L’Agenda 21 pour la planète donne un cadre pour mettre en place un développement durable pour le XXIe siècle, et demande que ce cadre soit décliné en plan d’actions à chaque niveau (Etat, Région, Commune, etc.).

L’Agenda 21 pour la planète :

– aborde les problèmes urgents d’aujourd’hui
– cherche à préparer le monde aux tâches qui l’attendent au XXIe siècle
– définit les principes pour concilier les trois piliers du développement durable :
   • la protection de l’environnement,
   • l’efficacité économique,
   • l’équité sociale.

Au chapitre 28 de l’Agenda 21 pour la planète, les autorités locales sont appelées à mettre en place un programme d’Agenda 21 à leur échelle,

– intégrant les principes du développement durable, notamment pour lutter contre :
   • la dégradation de la planète,
   • la pauvreté et les inégalités,

– à partir d’un mécanisme de consultation de la population.

 

L'Agenda 21 local dont il est question dans cette publication est une déclinaison concrète de l’Agenda 21 pour la planète. Ce document stratégique et opérationnel fixe un cap et un cadre pour un projet de territoire durable. Il se décline en programmes d’actions et sera soumis à une évaluation régulière.

Ce projet résulte d’un large débat organisé à l’échelle du territoire concerné.

La France compte à l'heure actuelle plus de 550 Agendas 21 locaux.

Agenda 21, que signifie ce terme ?
Agenda comme programme d’actions
21 comme 21ème siècle